< Terug naar vorige pagina

Publicatie

Science, religion et néothomisme à l'Université catholique de Louvain

Tijdschriftbijdrage - Tijdschriftartikel

Le mouvement néothomiste à l’Université catholique de Louvain se concrétisa dans l’érection d’un Institut supérieur de philosophie. Son créateur fut Désiré Mercier, le futur archevêque de Malines. Néanmoins, les débuts de l’Institut furent marqués par quelques controverses, notamment sur les relations entre science et religion. Mercier subit l’opposition du recteur de l’Université Jean-Baptiste Abbeloos et du premier professeur de cosmologie Henry de Dorlodot. La Faculté des sciences, en principe fortement impliquée par ces développements, resta largement absente de ces controverses. Cette contribution vise à reconstruire la position de la Faculté et à expliquer son apparent manque d’intérêt dans les questions touchant à la science et la religion. En général, pour la Faculté, la position de l’Université dans le monde scientifique fut plus importante et plus précaire que son rôle dans le monde catholique.
Tijdschrift: Revue des Questions Scientifiques
ISSN: 0035-2160
Issue: 3-4
Volume: 191
Pagina's: 369 - 384
Jaar van publicatie:2020